Passer directement au contenu
Making Flights Productive - Banner

5 façons de rester productif en avion


Voyager en avion, en particulier sur des lignes régulières, peut coûter un temps précieux que l’on ne peut tout simplement pas se permettre de perdre. Entre les trois heures exigées avant l’embarquement, les files d’attente à l’enregistrement, les contrôles de sécurité et parfois l’immigration, n’importe quel voyageur d’affaires sait que l’on peut passer des heures en dehors du bureau avant même d’être monté dans l’avion. Ces cinq conseils devraient permettre de travailler plus efficacement pendant les déplacements, voire même de prendre de l’avance sur l’emploi du temps.



1. Bien se préparer

Lors d'un voyage, préparer à l’avance tout ce dont on a besoin pour travailler efficacement représente un gain de temps considérable. Bien qu’il soit essentiel d’élaborer une liste des tâches à accomplir, tout dépend aussi du type de projet. Voici trois outils qui pourraient se révéler très utiles pour rester productif en déplacement:

  • Une clé Wi-Fi
  • Des applications qui fonctionnent hors ligne (p. ex. Gmail hors connexion)
  • Un compte Google Docs (qui permet aux membres d’une équipe de reprendre le travail là où un collègue l’a laissé)

Bien que nous recommandions vivement ces outils, il ne s’agit là que de quelques exemples d’accessoires et de services qui permettront de travailler plus facilement en transit. Il convient d’avoir tout cela sous la main avant de monter dans l’avion.

Bien se préparer
Bien se préparer


"Get inspired"
"Get inspired"

2. "Get inspired"

Certains voyageurs éprouvent de grandes difficultés à se concentrer. Pour résister à la tentation de procrastiner dès le décollage, tout voyageur devrait écouter un podcast d’une personne qu’il admire ou sur un sujet qui le passionne. Lire un article ou un livre de son auteur préféré est également conseillé. Tout cela peut aider à rester concentré pendant une bonne partie du vol. Et avant de se plonger dans la rédaction d’un rapport financier ou autre, rien de tel que de se mettre dans le bon état d’esprit plutôt que de commencer démotivé et de bâcler le travail.



3. Se mettre à l’aise et s’organiser

Se changer pour enfiler une tenue plus confortable pendant le vol peut être une bonne idée, plus particulièrement si l’on voyage entre deux réunions d’affaires. Inutile d’espérer être productif sans se sentir à l’aise. C’est également le moment idéal pour préparer ses dossiers. Ceux qui préfèrent travailler avec des documents imprimés apprécieront les grandes tables pliantes que proposent de nombreux jets privés. En cas de voyage à bord d’un vol commercial, se mettre à l’aise sera plus compliqué. L’espace étant fortement réduit, il faudra faire preuve de créativité. Dans une telle situation, il conviendra de voyager avec moins de dossiers et de s’assurer de transporter toutes les informations nécessaires sur sa tablette ou son ordinateur portable.

Se mettre à l’aise et s’organiser
Se mettre à l’aise et s’organiser


Rester productif
Rester productif

4. Rester productif

Des applications de hiérarchisation des tâches et de suivi du planning comme Trello ou Workflowy permettent de respecter son agenda. En fonction de la durée du vol, il peut s’avérer judicieux de ne se plonger que dans un seul projet ou de s’atteler à la liste des tâches établie avant le décollage. En cas de voyage avec des collègues à bord d’un jet privé, pourquoi ne pas faire de la cabine une salle de conférence ? C’est le lieu idéal pour tenir des réunions confidentielles à l’abri des oreilles indiscrètes des autres passagers. Google Voice se révèle très utile pour se connecter à une téléconférence ou appeler directement ses contacts. Certains services de location de jets privés proposent leur propre application pour passer des appels. Il convient donc de se renseigner au préalable quant à une éventuelle application à télécharger.



5. Se ménager des pauses

Une fois une tâche ou un projet terminé, il faut toujours s’offrir un peu de répit. Même avec toute la bonne volonté du monde, il est impossible de travailler non-stop, peu importe la durée du vol. Voyager est déjà épuisant, alors si en plus il faut travailler… En cas de coup de fatigue ou de démotivation, une pause bien méritée peut se révéler salvatrice. Les possibilités sont nombreuses : lire un livre, écouter de la musique, faire une sieste ou encore en profiter pour faire quelque chose de simple, comme nettoyer sa boîte de réception. Une pause permet de se revigorer le corps et l’esprit avant de se remettre au travail.

Se ménager des pauses
Se ménager des pauses


  • RESPONSABLES DE CLIENTÈLE DÉDIÉS
  • SANS ENGAGEMENT
  • 25 ANS D’EXPÉRIENCE
  • DISPONIBLES 24H/24, 7J/7