Passer directement au contenu
Île de Pâques

Tour du monde ACS : Ile de Pâques


De son nom officiel Rapa Nui, l’île de Pâques est une île du Chili isolée dans le sud-est de l’Océan pacifique, célèbre pour ses statues colossales, plus communément appelées Moaïs. C’est le second lieu habité le plus isolé du monde, après l’île de Tristan da Cunha dans l’archipel du même nom.

Moaïs, Île de Pâques
Moaïs, Île de Pâques



Découverte en 1722, l’origine du 'Nombril de la Terre' est assez mystérieuse et est au centre de mythes et de légendes que vous pourrez découvrir en détail au Musée Anthropologique Sebastian Englert. Gratuit, c’est l’endroit idéal où débuter la visite de l’île, pour comprendre l’histoire et la culture typique de l’île et de ses habitants. Sur la pointe sud-ouest, en haut d’une falaise culminant à 300m, le site archéologique d’Orongo permettra aux visiteurs de contempler le reste des 53 maisons rondes en pierre que comptait cet endroit sacré où se pratiquaient des rites d’initiation des enfants au passage de la vie adulte.




Déclarée Patrimoine mondial de l’UNESCO et Parc National en 1935, l’Île de Pâques est réputée pour ses Moaïs disséminés partout sur l’île. On estime à près de 900 statues, certaines atteignant 9 mètres de hauteur. C’est du site de Rano Raraku qu’a été extraits 95% de la pierre destinée à devenir des moaïs de l’île. Du haut de ses 15 statues tournant fièrement le dos à la mer, le site Ahu Tongariki est quant à lui très apprécié pour les couchers de soleil et l’observation des étoiles. La balade d’une quinzaine de kilomètres sur la côte ouest depuis le site archéologique de Tahai descend sur les terres jusqu’Ahu Akivi, où 7 majestueux moaïs accueilleront le visiteur.

Coucher de soleil, Île de Pâques
Coucher de soleil, Île de Pâques
Festival Tapati, Île de Pâques
Festival Tapati, Île de Pâques




S’il y a une fête à ne pas manquer sur l’île, il s’agit du Festival Tapati Rapa Nui, qui se déroule la première quinzaine du mois de février. Culture et tradition sont mises à l’honneur pour ce qui est considéré comme la plus grande fête culturelle de la Polynésie. Spectacles et activités en tout genre font parties du programme : course de pirogue, cours de chant, danses traditionnelles et course de portée de régimes de bananes. C’est l’occasion pour les Pascuans de renouer avec leurs traditions, ils se parent d’ailleurs de leurs plus beaux costumes traditionnels pour prendre part à la fête.




Un site malheureusement souvent délaissé des touristes est Vinapu. Isolé des routes classiques, il comporte pourtant l’un des plus grands Ahu – plate-forme de pierre – de l’île. Ce site archéologique frappe par la taille des pierres taillées, un genre unique sur l’île et toute la Polynésie. Situé à l’extrémité sud, le volcan Rano Kau marque le début du Parc national d’Orongo. D’un diamètre de 1,6 km, son cratère transformé en lagune offre un panorama magique sur l’océan. Les voyageurs moins marcheurs ne sont pas en reste puisqu’ils peuvent découvrir l’île de Pâques et ses alentours depuis la mer en profitant des nombreuses grottes et tunnels de lave aujourd’hui ouverts à tous.

Rano Kau, Île de Pâques
Rano Kau, Île de Pâques
Plage Anakena, Île de Pâques
Plage Anakena, Île de Pâques


Pour les amateurs de farniente, il est impossible de quitter l’île sans aller contempler au moins une fois la plage de sable blanc d’Anakena ou celle d’Ovahe qui elle est composée de sable rose. Il est également facile de se poser sur la Playa Pea pour contempler les locaux pratiquer une des activités les plus répandues sur l’île : le surf. Le voyageur en mal de sensation aquatique pourra aller ‘taquiner’ la vague et effectuer une initiation de plongée sous-marine. Les plus sportifs pourront poursuivre l’aventure avec un trek au sommet du volcan Maunga Terevaka. Le village d’Hanga Roa est également un site à visiter impérativement. Situé en bord de mer, le chef-lieu de l’île est le cœur de l’activité locale et touristique. Vous pourrez y découvrir l’église, le marché de produits frais et d’artisanat ainsi que le petit port de pêche appellé Caleta Hanga Roa.


Le saviez-vous ? Le seul aéroport de l’île : International Mataveri possède une piste de 3318 mètres qui fut aménagée par les Etats-Unis afin de pouvoir recevoir la navette spatiale américaine en cas d'atterrissage d'urgence.

À visiter : Ahu Tongariki, Rano Raraku, Rapa Nui National Park, Plage Anakena, Orongo, Musée archéologique P.Sebastian Englert.


Lire plus d'articles

  • RESPONSABLES DE CLIENTÈLE DÉDIÉS
  • SANS ENGAGEMENT
  • 25 ANS D’EXPÉRIENCE
  • DISPONIBLES 24H/24, 7J/7