Passer directement au contenu
Top 5 Aerospace Trends to Watch - Banner

Les 5 tendances aéronautiques à suivre de près en 2017


Avec des technologies logicielles en constante évolution et des matériaux de plus en plus sophistiqués, le secteur aéronautique est une industrie en pleine transformation. La façon dont les compagnies aériennes vont gérer ces changements et tous ceux qui sont encore à venir va façonner le secteur dans les prochaines années.

Avec des technologies logicielles en constante évolution et des matériaux de plus en plus sophistiqués, le secteur de l'aéronautique est une industrie en pleine mutation. La façon dont les compagnies aériennes vont intégrer ces changements et tous ceux qui sont encore à venir va façonner le secteur dans les prochaines années.

Si le lancement d’un nouvel appareil reste l’événement le plus médiatisé, ce qui se passe en coulisse n’en est pas moins crucial. La manière dont les appareils communiquent avec d’autres systèmes, collectent des données ou encore se déplacent en altitude est aussi importante qu’un nouvel équipement. Le contexte économique actuel joue également un rôle clé, en influençant la façon dont les compagnies aériennes réinvestissent leurs profits et planifient l’avenir.



1. Les avancées logicielles

Les technologies logicielles repoussent continuellement de nouvelles limites. La place qu’elles prennent aujourd’hui dans la gestion des processus à bord est donc plus importante que jamais. Parmi les tâches qui dépendent le plus de ces logiciels, le suivi de la sécurité durant l’atterrissage est l’une des plus importantes. La procédure d’atterrissage qu’utilisent actuellement les avions de ligne est un processus étape par étape où l’appareil communique avec la tour de contrôle à chaque étape de la descente. Les avancées logicielles actuelles permettront de suivre en temps réel la position exacte de l’appareil jusqu’à l’atterrissage. Cette descente tout en douceur permettra de réduire de deux minutes en moyenne le temps de vol et d’économiser environ 450 litres de carburant par vol, ce qui se traduira par d’importantes économies pour les compagnies aériennes.



2. Le faible coût du pétrole

Le prix du pétrole étant relativement faible depuis 2014, les coûtes des compagnies aériennes ont diminué, et ce, au profit de leurs bénéfices. L’inconvénient de cette tendance pour l’environnement et l’avenir de nombreux transporteurs aériens réside dans le fait que ces derniers sont beaucoup moins pressés de remplacer leur flotte existante par des modèles plus récents et plus économes en carburant. Les compagnies qui investissent aujourd’hui dans de nouveaux appareils bénéficieront donc d’une longueur d’avance sur leurs concurrents lorsque le coût du pétrole repartira à la hausse, tandis que les autres verront une perte de leurs bénéfices alors qu’elles devront déjà rattraper leur retard technologique.



3. De nouveaux appareils plus légers

Les compagnies qui souhaitent moderniser leur flotte avec des appareils plus légers et plus économes en carburant ont aujourd’hui plus d’options que jamais. Les modèles les plus récents, y compris le Boeing 787 et l’Airbus A350, sont construits avec des matériaux composites robustes, mais légers, qui leur permettent d’être 20 % plus écoénergétiques que les modèles plus anciens. Outre les économies qu’ils permettent de réaliser, ces appareils peuvent également voler à plus haute altitude, ce qui se traduit par moins de turbulences pour les passagers et donc plus de confort en vol. Parmi les autres nouveautés que proposent ce nouveau type d'avions pour le confort des voyageurs, citons enfin la pression accrue en cabine et les humidificateurs d’air qui rendent l'atmosphère plus agréable.



L’émergence de nouveaux concurrents en Asie

Compte tenu de l’attractivité des coûts en Asie, de plus en plus de constructeurs et fournisseurs décident de s’y installer. Un grand nombre des principales compagnies aériennes ont par ailleurs déjà délocalisé leurs activités de maintenance et réparation à Singapour, en Chine ou en Inde. Les équipementiers devraient donc sérieusement songer à investir dans ces pays s’ils veulent rester dans la course.



5. Le vieillissement des infrastructures

C’est dans les marchés émergents que la demande connaît la croissance la plus forte, notamment en Chine et en Inde. Si toutefois le secteur souhaite profiter de la hausse du trafic aérien, d’importants investissements devront être réalisés dans les infrastructures. Dans le monde entier, de nombreux aéroports et équipements de contrôle sont en effet largement dépassés. Pour s’adapter à l’augmentation du nombre de passagers, les gouvernements devront donc trouver des réponses aux problèmes de manque d’espace aérien disponible et de vétusté technologique.

Si le secteur aéronautique est en constante évolution, quelque chose au moins ne change pas : pour voyager en toute tranquillité, affrétez un jet privé !




Lire plus d'articles

  • RESPONSABLES DE CLIENTÈLE DÉDIÉS
  • SANS ENGAGEMENT
  • 25 ANS D’EXPÉRIENCE
  • DISPONIBLES 24H/24, 7J/7